FAQ

Ikone 6.50 numéro 1…les finitions

Ikone 6.50 numéro 1 : finitions

Au sommaire :

  •  les chandeliers, taquets et balcons
  • le système de béquilles pour l’échouage
  •  les vitrages
  • la fabrication en infusion sous vide

Les chandeliers, taquets et balcons

Ces éléments de sécurité contribuent également au design du bateau. C’est pour cette raison, que nous avons conçu des balcons spécifiques pour l’Ikone 6.50.

Le balcon avant est ouvert pour faciliter l’embarquement par l’avant.

Balcon avant Ikone 6.50

Pour améliorer l’intégration des chandeliers, nous avons conçu des pieds qui reprennent le bouge du pont.

Chandelier-bouge-de-pont

Les chandeliers, mains courantes, taquets et balcons sont personnalisables. Il est possible de choisir différentes couleurs en fonction des goûts de chacun. 

Choix couleur Chandeliers

Les taquets de l’Ikone 6.50 sont au nombre de 6. Ils s’intègrent parfaitement avec le style des balcons, chandeliers et mains courantes.

Taquets Ikone 6.50

Le système de béquilles

L’Ikone 6.50 sera équipé de 2 béquilles pour l’échouage. Nous avons voulu un système simple à mettre en place, une taille de béquilles limitée pour permettre un rangement facilité et une bonne stabilité du bateau.

Les vitrages

Les vitrages sont en cours de fabrication par Goïot à Nantes. Le vitrage avant a été testé pour valider l’aspect. La technique de fabrication permet d’obtenir des courbures importantes. Nous avons réalisé l’outillage qui sera utilisé par Goïot.

Les aspects que nous avons pu valider :

  • la faisabilité de l’angle de cintrage.
  • un marquage limité à la zone de courbure.
  •  l’épaisseur du vitrage (10mm) qui permet de marcher dessus sans risque.
  • la possibilité de poser un hublot ouvrant.

La fabrication du pont (en infusion)

Lors de la conception de l’Ikone 6.50, nous avons choisi d’emblée de le fabriquer en Infusion sous vide. Cette décision est guidée par les avantages décisifs de cette technique :

  • maîtrise du devis de poids
  • qualité des matériaux
  • durabilité

Beaucoup de personnes nous demandent comment nos bateaux sont fabriqués… Alors voici une explication sur le procédé de l’infusion sous vide.

La première étape consiste à préparer le moule en positionnant les différents éléments.

Fabrication-pont-pose-des-inserts

Puis nous appliquons un gel coat qui permet de protéger le composite de tout contact avec l’eau. Nous avons choisi un gel coat de haute qualité (ISO NPG) qui permet de garantir une longévité importante des pièces en composite de l’Ikone 6.50.

Puis nous appliquons un mat d’accroche constitué de fibre de verre et de résine. Son rôle est d’assurer une bonne liaison entre le gelcoat et le composite.

Fabrication pont mat accroche

L’étape suivante consiste à draper c’est-à-dire à disposer des tissus et du PVC selon un plan très précis qui garantit la structure et la rigidité de la pièce.

Coque drappage

Une fois le drapage terminé, nous positionnons une bâche. Nous créons un réseau de tuyau qui permet de faire le vide. L’un des bouts est relié à une machine qui fait le vide tandis que l’autre est relié à un réservoir de résine.

La bâche est  plaquée très fortement contre le moule grâce au vide ce qui compacte les tissus.

Ensuite, nous ouvrons le circuit pour apporter la résine qui va être aspirée par le vide. L’infusion d’une coque prend quelques heures (environ 1h30).

Coque bache
Suivez-nous sur Facebook

1 Comment

  1. emmanuel parthiot

    18 janvier 2019 at 12 h 58 min

    magnifique hate de voir la suite……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Chantier Ikone

RSS
Facebook
Facebook