Ikone 6.50, c'est bientôt Noël !

Sommaire

  • Fin de la fabrication des grands moules
  • Fabrication des moules pour les vitrages latéraux
  • Le mât du cat boat
  • Accastillage
  • Homologation de l’Ikone 6.50 en catégorie B pour 3 personnes et C pour 6 personnes

Fin de la fabrication des grands moules

Cette semaine marque une étape importante avec la fin de la fabrication des grands moules.

Le démoulage du moule de pont était une phase attendue avec une certaine appréhension. Il faut dire qu’il s’agit d’une pièce déjà imposante : 7m de long, 3m de largeg, 2m50 de haut et presque 600kg…

Nous n’avons pas été déçu puisque nous avons mis plus de 15 heures à réaliser cette opération.

Le moule de contremoule a été structuré. Il nous reste à réaliser les joints congés ce qui nous permettra de le démouler.

Moule contremoule structure

Fabrication des moules des vitrages latéraux

Un des principes fondamentaux de l’Ikone 6.50 que nous avons posé dès le début de la phase de conception a été de rendre l’espace intérieur le plus lumineux possible. Nous avons voulu casser l’impression de « descente à la cave ».

Ceci s’est traduit par la mise au point de vitrages latéraux d’un seul tenant.

Vitrages lateraux Ikone 6.50

Ces vitrages sont fabriqués sur mesure à partir de moules que nous avons conçus. Le procédé de fabrication consiste à mouler le PMMA (le nom générique du plexyglass) en le chauffant. Ce procédé est très bien maitrisé et permet d’obtenir des formes complexes.

La fabrication des moules des vitrages s’effectue sur le moule de pont. Ils sont ensuite envoyés chez le fabriquant des vitrages.

Moule pont 01

 

Pour permettre de créer des diagonales de lumière à l’intérieur du bateau, nous avons mis en place des vitrages à l’arrière du roof. Ceci permet d’obtenir une vue à 360° lorsque l’on se trouve à l’intérieur du bateau.

L’autre élément important a consisté à mettre en place des vitrages à l’arrière de la couchette bâbord et de la soute à tribord.

Tous ces vitrages sont intégrés « flush » pour conserver un visuel parfait.

Ikone 6.50 Vitrages arrière
Ikone 6.50 Vue interieur

Le mât du cat boat - Ikone 6.50 Rando

Nous avons choisi de confier la fabrication des mâts de l’Ikone 6.50 à Selden Mast. C’est un acteur reconnu qui fabrique des mâts en carbone pour les plus grands chantiers.

Le mât de l’Ikone 6.50 Rando a quelques particularités :

  • il est en carbone pour limiter son poids
  • il est autoporté pour supprimer la compression
  • il dispose de pseudo haubans pour supprimer la nécessité d’avoir des bastaques au portant
  • Il dispose d’un étai pour maintenir la tête de mât au près et faciliter les opérations de mâtage et dématage.

Quelques éléments sur ses caractéristiques :

Longueur totale : 10m79

Poids :17,5 kg

Matériaux : carbone

Le mât est emplanté dans un tube stratifié. Le pied du mât repose sur une zone spécialement renforcée au niveau du contremoule. Pour assurer l’étanchéité, une bague d’étambot est montée au niveau du pont.

Ikone 6.50 Pied de mat Rando

La conception de l’Ikone 6.50 a bénéficié à plein de l’expérience acquise sur l’Ikone 7.50.

Notamment, nous avons essayé d’améliorer les performances à toutes les allures tout en simplifiant encore les manoeuvres.

Au près, la présence de l’étai permet de limiter les mouvements de la tête de mât. Ainsi, le cap et la vitesse sont préservés même dans les surventes.

Au portant sous spi, l’absence de bastaques simplifie les manoeuvres.

 

 

L'accastillage de l'Ikone 6.50

L’Ikone 6.50 se positionne comme un voilier qui doit offrir le maximum de plaisir sous voile. C’est pour cette raison, que nous avons choisi un accastillage Harken et Spinlock pour son équipement de pont.

Les principaux éléments sont les suivants :

  • 3 winchs 20ST en série (1 en option avec le spi)
  • une barre d’écoute de grand-voile située sur la poutre arrière
  •  un palan de grand-voile bien dimensionné
  • des filoirs
  • des coinceurs Spinlock
Ikone-6-50-Winch-20ST-HARKEN

L’accastillage de spi reprend certaines solutions éprouvées sur les Ikones précédents :

  • un bout-dehors en carbone
  •  un anneau fixé sur le balcon avant
  •  une sous-barbe

L'Ikone 6.50 est homologué en catégorie B...

L’organisme de certification vient de nous confirmer que l’Ikone 6.50 sera bien homologué en catégorie de conception B pour 3 personnes et C pour 6 personnes.

Les éléments de masse sont les suivants :

En catégorie de conception B, l’Ikone 6.50 peut emporter :

– un équipage de 3 personnes

– une charge maxi de 265 kg

En catégorie de conception C, l’Ikone 6.50 peut emporter :

– un équipage de 6 personnes

– une charge maxi de 490 kg

 

La sécurité est un élément primordial pour nous et sans aucun doute pour vous également… Les éléments que vous retrouvez ci-dessous permettent de se faire une idée très précise des caractéristiques d’un voilier et surtout de son caractère marin. La sécurité ne repose pas que sur le bateau. Les capacités de l’équipage sont également importantes.

Voici un extrait du dossier de stabilité :

Un des éléments importants du dossier est le fameux AVS (Angle of vanishing stability). C’est l’angle de gîte au-delà duquel le voilier ne pourra pas se redresser et chavirera.

L’autre élément est le STIX :il s’agit d’un index de stabilité dont la formule de calcul est complexe. Cet index prend en compte divers paramètres dont la longueur, la largeur, la masse, le lest… C’est un bon indicateur de la capacité du navire à affronter la mer et le vent. En théorie, plus le STIX est élevé, plus le navire est sûr.

 

Tableau du haut : L’Ikone 6.50 remplit toutes les conditions de base en terme d’ouvertures pour être dans la catégorie de conception A ou B

Tableau du bas : l’angle de gîte au-delà duquel il y a un risque d’envahissement est de 118° (les hublots doivent être fermés depuis longtemps).

 

Ikone-6-50-Certification-B-01

Le tableau ci-dessous s’interprète de la manière suivante : pour être en catégorie A il faut que l’AVS soit de 100° minimum. Ici, l’Ikone 6.50 a un AVS de 122,5 soit très au-dessus de ce qui est exigé par la règlementation.

Ikone-6-50-Certification-B-02

La courbe ci-après montre le Heeling arm curve (le moment de redressement). Pour être précis, il s’agit d’un bras de levier de redressement statique (Gz) qui s’exprime en mètre. Pourquoi ? parce que lorsqu’un voilier gîte,le centre de carène se déplace sous le vent tandis que le centre de gravité se déplacera lui au vent.

En ordonnée, nous avons la distance horizontale (GZ) entre le centre de carène et le centre de gravité. En abscisse, il s’agit de l’angle de gîte.

Ainsi la courbe de stabilité nous fournit une indication fort utile sur l’angle au-delà duquel le voilier risque de chavirer.

L’Ikone 6.50 voit sa stabilité diminuer fortement au-delà d’un angle de 100° et devenir nulle au-delà de 125°.

La signification de cette courbe est la suivante : dans des conditions de mer et de vent qui feraient gîter le bateau au-delà de cet angle, le bateau ne peut plus se redresser, il va chavirer. (pour mémoire, 90° correspondent au mât dans l’eau à l’horizontale… 125° est une position inconfortable car la quille est déjà bien en l’air…).

Ikone-6-50-Certification-B-03

L’Ikone 6.50 présente un STIX de 24,85 soit au-dessus des 23 exigés pour la catégorie B.

Ikone-6-50-Certification-B-05

De nombreux facteurs doivent être pris en considération pour concevoir un bateau sûr. C’était un véritable challenge de réussir à faire entrer un bateau de 6m50 dans une catégorie de conception B tout en préservant des qualités de vitesse et de transportabilité. C’est toujours le résultat de compromis et d’arbitrages.

Les prochaines étapes

  • fabrication des pièces restantes (pont, contremoule, capots)
  • finition des meubles
  • montage de l’accastillage
  • montage de l’électronique
  • quillage
  • mâtage
  • mise à l’eau